SOMeC

sous l'égide de l'Unaformec Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Intelligence artificielle : avec ou contre le médecin ? | JIM.fr

Les dernières avancées de l’intelligence artificielle (IA) fascinent autant qu’elles inquiètent le corps médical. Dans un rapport consacré à ces nouvelles technologies, le Conseil national de l’Ordre des médecins a tenté, notamment, de déterminer si le praticien parviendra à conserver la suprématie diagnostique !

Ainsi, si elle a la capacité de travailler plus vite et sur des volumes de données considérables, elle se cantonne à des tâches bien précises et délimitées alors que le bon vieux médecin humain raisonne, analyse son environnement et communique avec ses pairs.

Le cardiologue et prospectiviste américain Eric Topol résume quant à lui dans le Lancet « les professionnels de santé resteront au cœur de la prise en charge médicale. L’IA augmentera leurs capacités de diagnostic en leur faisant gagner du temps sur l’observation fastidieuse des images (…) l’IA pourrait devenir le complément infatigable et rentable des médecins en leur donnant plus de temps pour se concentrer sur la complexité de chaque patient pris individuellement »…mais ces conclusions ne sont peut-être que des vœux pieux et il semble difficile de trancher, aujourd’hui, si l’IA ne supplantera pas tout bonnement le médecin.

Source: JIM.fr


Poster un commentaire

Télé-psychiatrie 2.0, décollage aux USA, mais pas au Canada | JIM.fr

Comme l’indique The American Journal of Psychiatry dans l’analyse d’un ouvrage consacré à ce sujet[1], on attend une « extension de la télé-psychiatrie dans les dix prochaines années », tout au moins aux États-Unis. Impliquant le recours aux nouvelles technologies numériques, le déploiement de ces interventions ne devrait d’ailleurs pas se résumer à de « simples entretiens audiovisuels » (versions améliorées des habituelles communications téléphoniques), mais intégrer d’autres apports de l’ère informatique, comme le recours aux réseaux sociaux (social networking), aux ressources de la réalité virtuelle (virtual reality treatments) et à l’intelligence artificielle.

Source: JIM.fr


Poster un commentaire

Pour une majorité de médecins, le numérique détériore les relations avec le patient (Baromètre Santé 360°) | TICsante.com

Les professionnels de santé se montrent plus sceptiques que les patients, qui estiment à 58% que ces technologies auront un impact positif en multipliant les possibilités d’échanges entre patients et médecins, selon les résultats de ce sondage* mené par Odoxa pour MNH Group, la Fédération hospitalière de France (FHF) et Orange Healthcare, sur la thématique « l’humain dans la santé ».

Les deux panels se montrent pourtant unanimes sur les bénéfices attendus des outils numériques.

* Sondage réalisé aux mois de novembre et décembre 2017 auprès d’un échantillon de 991 Français représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, d’un échantillon de 1.509 personnes ayant fréquenté un établissement de santé ces trois dernières années, et d’un échantillon de 434 médecins (généralistes et spécialistes, exerçant en ville ou en hôpital).

Source: TICsante.com


Intelligence artificielle en santé : l’Ordre ouvert mais vigilant

Après la publication la semaine dernière d’un livre blanc sur le sujet, le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) a appelé à ne pas rejeter a priori « le monde des data, des algorithmes et de l’intelligence artificielle », et à en entrevoir les bénéfices, lors d’un débat organisé mardi à Paris. 

Source: Stéphane Lancelot. Le Généraliste


Poster un commentaire

La Cnam veut faire du médecin traitant la porte d’entrée à la téléconsultation

En plus de l’obligation d’être initiée par le médecin traitant, l’Assurance maladie propose deux exigences supplémentaires avant la première téléconsultation. Le patient devra au préalable avoir effectué une première consultation physique et avoir bénéficié d’un examen clinique dans les 12 mois précédents. La CNAM veut également que soit garantie la « sécurité des données transmises et la traçabilité de la facturation des actes réalisés », selon le document de travail remis aux syndicats, dont le Généraliste a pris connaissance…

Source: Le Généraliste


Poster un commentaire

Médecins et patients dans le monde des data, des algorithmes et de l’intelligence artificielle | CNOM

Le Conseil national de l’Ordre des médecins, sous la coordination du Dr. Jacques Lucas et du Pr. Serge Uzan, publie ce jour un livre blanc consacré aux « Médecins et patients dans le monde des data, des algorithmes et de l’intelligence artificielle » et formule 33 propositions.

Ce document explore notamment l’impact actuel et futur des nouvelles technologies pour l’exercice de la médecine, pour la formation initiale et continue des médecins, pour la recherche médicale, et pour la place des patients dans le système de santé.

Plus généralement, il appelle à « identifier dès maintenant les risques que la société numérique comporte afin de les combattre tout en soutenant tous les bénéfices qu’elle peut apporter au service de la personne ».

Source: CNOM