SOMeC

sous l'égide de l'Unaformec Rhône-Alpes

La collecte de données des applications santé reste sous surveillance de la répression des fraudes | Hospimedia

Poster un commentaire

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mené une enquête, diffusée début janvier, sur vingt-cinq applications téléchargeables des secteurs de la santé et du bien-être. Elle constate que la majorité de ces applications sont éditées par des sociétés qui ne sont pas établies en France, « ni même dans l’Union européenne, ce qui les exclut du champ d’application de la loi Informatique et libertés« . Pour ce qui est des applications françaises, lorsque les données sont recueillies, des éléments sur la présence d’informations sur leur collecte et leur traitement, sur le droit d’accès, de rectification et de suppression de ces données sont présents.

Elle rappelle également qu’en juillet 2017, le Conseil national de la consommation (CNC) a émis un avis sur les objets connectés de santé qu’elle relaie.

Source: Hospimedia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s