SOMeC

sous l'égide de l'Unaformec Rhône-Alpes

Vers un consentement éclairé dynamique | médecine/sciences

Poster un commentaire

La « médecine personnalisée » ou « médecine des données » doit permettre d’utiliser des données de masse pour adapter le traitement au patient. Ces données proviennent d’analyses d’échantillons biologiques de patients, combinées à des données cliniques. À un moment où une multitude d’informations est disponible instantanément via internet, la protection des données génétiques, en particulier, pose de nouveaux problèmes en termes de nature, de moyens, de statut et d’utilisation. Des solutions aux problèmes que cela pose sont nécessaires, avec une attitude légale, morale et éthique claire et sans équivoque, pour faciliter le développement de la médecine personnalisée. En amont de ces questions se trouve le modèle du consentement éclairé qui n’a pas évolué avec les progrès technologiques. La médecine est devenue beaucoup plus dynamique et les possibilités d’échange et de partage en temps réel d’informations, de données génétiques ou même d’échantillons biologiques entre patients, cliniciens, chercheurs et partenaires industriels doivent maintenant être prises en considération. Nous décrivons ici les avantages particuliers du consentement dit « dynamique » et « enrichi », donné par voie électronique, dans le cadre du développement de la médecine personnalisée.

Source: Stoeklé HC, Deleuze JF, Vogt G Hervé C. Vers un consentement éclairé dynamique. Med Sci (Paris) 2017 ; 33 : 188–192

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s