SOMeC

sous l'égide de l'Unaformec Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Automesures tensionnelles télétransmises au pharmacien : le rôle clé du coaching | Medscape

Dans la prise en charge de l’hypertension, associer « automesure de la pression artérielle (PA) » et « télétransmission des valeurs à un pharmacien habilité à moduler le traitement » est clairement une combinaison gagnante. Mais le bénéfice perdure-t-il réellement lorsque les patients ne sont plus coachés pour continuer cette stratégie ?

Pour conserver l’effet favorable initial une solution : la piqûre de rappel via la télétransmission et le dossier médical électronique, disent les auteurs.

Source: Medscape


Poster un commentaire

IA : un formidable outil pour interpréter ECGs ou Holters | Medscape

Pour l’interprétation de l’électrocardiogramme ou du Holter, le principe qui se développe c’est celui de la reconnaissance des signaux électriques, c’est-à-dire, en quelque sorte, de la reconnaissance d’image. Quand on vous imprime un électrocardiogramme, ce sont finalement des signaux électriques qui sont bien mis en forme pour que votre cerveau les reconnaisse. L’ordinateur, lui, il n’a pas besoin de cette mise en forme — il reconnaît les douze dérivations sur lesquelles on travaille, il les compare toutes avec une banque de données et, donc, sa puissance de calcul en fait un outil absolument incomparable. Si vous donnez 10 000 électrocardiogrammes, évidemment, la puissance de comparaison et de diagnostic, de précision — c’est-à-dire sensibilité, spécificité — va augmenter au fur et à mesure de la qualité de votre base de données, donc c’est de la reconnaissance, entre guillemets, d’image, tout comme Siri fait de la reconnaissance de voix, etc…

Je trouve que, franchement, il y a une évolution qui va prendre un petit peu de temps. Peut-être ça va faire peur à un certain nombre de gens, parce que s’acclimater à ces nouvelles technologies, ça prend du temps, et je trouve ça normal. Mais je pense que les jeunes qui sont férus d’électrocardiogrammes — et Dieu sait qu’il y en a, parce que j’en rencontre beaucoup de gens qui sont très demandeurs de formation et de bons documents et de bonnes techniques que n’offrent pas les systèmes existants — je pense qu’on peut redécouvrir la noblesse cet outil…

Donc vous voyez que demain c’est aujourd’hui et que, finalement, l’intelligence artificielle arrive dans l’ECG et puis je suis persuadé que cela va complètement révolutionner notre manière de travailler. On n’a parlé aujourd’hui que du ECG, du Holter, mais derrière il y a beaucoup de choses qui arrivent.

Source: Medscape


Poster un commentaire

Cybersécurité et dispositifs cardiaques implantables | Univadis

Même si les dispositifs médicaux, notamment les dispositifs cardiovasculaires électroniques implantables (DCEI) pourraient être à risque de piratage, un nouvel article suggère que ce risque est faible. Les auteurs avertissent toutefois que les médecins doivent avoir connaissance des possibles risques qu’un tel événement survienne.

Source: Univadis


Poster un commentaire

Télémédecine : réseau Aquitain de télésurveillance des prothèses cardiaques implantées. Caractéristiques des patients implantés et revue des évènements télétransmis depuis son lancement au CH de Libourne

Contexte : la télésurveillance des prothèses cardiaques implantées permet de réduire la morbi-mortalité des patients par rapport au suivi traditionnel. Son déploiement en France est limité en raison de l’absence de remboursement. Le réseau Aquitain de télésurveillance des prothèses cardiaques implantées propose depuis 2012 un télésuivi centralisé au niveau du CHU de Bordeaux des patients implantés dans un centre adhérent au réseau Aquitain.

Objectif : l’objectif de cette thèse était d’analyser l’intérêt et le fonctionnement particulier du réseau pour le centre hospitalier de Libourne.

Matériel et Méthode : nous avons mené une étude prospective monocentrique afin de recueillir tous les évènements télétransmis des patients du CH de Libourne d’octobre 2012 à décembre 2015. Les évènements, avis médicaux et alertes retransmises au CH de Libourne ont été collectées de façon prospective par les attachées de recherche clinique du centre expert.

Résultats : 187 patients ont été inclus dans le plus large réseau de télésurveillance de France par le centre hospitalier de Libourne dont 100% des défibrillateurs implantés. Les patients ont été suivis sur une période moyenne de 22 mois ± 10 mois et ont occasionné 4166 transmissions. En moyenne, le CH Libourne a reçu 76 alertes/100 patients/an. Ceci correspondait à une réduction de 93,9% des transmissions totales dont une réduction de 86% des alertes. Le délai moyen de prise en charge des alertes par le centre hospitalier de Libourne a été de 19,1 ± 14,7 jours.

Conclusion : l’organisation en réseau du télésuivi des prothèses cardiaques en Aquitaine est une expérimentation unique avec la cohorte de patient la plus importante de France. Au vu de nos résultats, ce mode de suivi pourrait être déployé à plus grande échelle.

Source: Ferlicot J. Thèse. 2017