SOMeC

sous l'égide de l'Unaformec Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Sourds et malentendants: une application mobile pour accéder au numéro d’urgence 114 | TICsante

Le numéro d’urgence 114 pour les personnes sourdes et malentendantes a lancé officiellement le 22 février ses services en « conversation totale », c’est-à-dire en visiophonie, texte en temps réel (chat) et voix, accessibles depuis une application mobile, a annoncé le CHU de Grenoble Alpes (Chuga) dans un communiqué…

Ce numéro est accessible depuis une application smartphone (iOS et Android) et depuis un ordinateur (www.urgence114.fr). Les appels sont pris en charge soit par des agents entendants, soit par des agents sourds.

Source: TICsante.com 05/03/2019


Poster un commentaire

Géodes pour « Géo données épidémiologiques de santé »

Cette plateforme web dynamique, baptisée Géodes pour « Géo données épidémiologiques de santé » et accessible à l’adresse https://geodes.santepubliquefrance.fr, rassemble une grande partie des données provenant de 70 systèmes de surveillances spécifiques, comme par exemple ceux des maladies à déclaration obligatoire, de la surveillance syndromique (données des urgences, des médecins, des décès), d’enquêtes comme le Baromètre de Santé publique France, Esteban, Elfe, ou encore de données de partenaires (Système national des données de santé SNDS, enquêtes, registres…). Ainsi, les internautes pourront grâce à cette plateforme accéder à plus de 300 indicateurs concernant 40 thématiques (cancers, allergies, AVC, dépression, grippe…), établir des comparaisons entre des indicateurs régionaux et nationaux (alcool, tabac, perturbateurs endocriniens, vaccination, etc.), télécharger des cartes et des données, obtenir au détail technique de chaque indicateur : la source, la période de mise à jour…

Références: legeneraliste.fr 01/02/2019


Poster un commentaire

L’avant-projet de loi d’organisation et de transformation du système de santé comprend 23 articles | Hospimedia

Titre III : Développer l’ambition numérique en santé
– Chapitre 1 : innover en valorisant les données cliniques

  • article 11 : création d’une plateforme des données de santé se substituant à l’Institut national des données de santé tout en élargissant ses missions

– Chapitre 2 : doter chaque usager d’un espace numérique de santé

  • article 12 : possibilité d’ouverture d’un espace numérique de santé d’ici le 1er janvier 2022 avec possibilité de fermeture à tout moment et conditions de destruction des données

– Chapitre 3 : déployer pleinement la télémédecine et les télésoins

  • article 13 : définition du télésoin comme pratique de soins à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication qui met en rapport un patient avec un ou plusieurs pharmaciens ou auxiliaires médicaux, en complément de la télémédecine réservée aux professions médicales
  • article 14 : modernisation de la prescription dématérialisée

 

Source: Hospimedia du 10/01/2019


Poster un commentaire

Tout ce que les professionnels de santé doivent savoir sur le DMP | TICsante.com

Le succès du dossier médical partagé (DMP), relancé le 6 novembre dans une nouvelle mouture et désormais généralisé à toute la France, dépendra en grande partie des professionnels de santé et de leurs équipements logiciels.

Instauré par la loi du 13 août 2004 relative à l’assurance maladie, le DMP doit permettre la collecte sécurisée des données de santé individuelles des patients et des traitements et soins qui leur sont prodigués.

Source: TICsante.com 08/11/2018


Poster un commentaire

L’Assurance maladie mise sur la nouvelle formule du DMP pour assurer son succès | Hospimedia

Le dossier médical partagé nouvelle génération est officiellement lancé ce 5 novembre. Après des années d’atermoiements, il devrait renaître de ses cendres, c’est en tous cas le souhait d’Agnès Buzyn et de l’Assurance maladie. Tous les Français ont donc la possibilité de s’en créer un et les professionnels de santé y sont fortement encouragés…

Source: Hospimedia. 06/11/2018


Poster un commentaire

Télémédecine: l’assurance maladie précise les modalités de prise en charge de la téléconsultation | TICsante

Une décision de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam) du 10 juillet, parue au Journal officiel le 28 août, précise les actes et prestations pris en charge par l’assurance maladie et entérine la consultation à distance réalisée entre un patient et un médecin dit « téléconsultant ».

Ainsi, le livre III « dispositions diverses » de la liste des actes et prestations adoptée par décision de l’Uncam du 11 mars 2005 est modifié et dans sa partie « dispositions générales », un article relatif à la « consultation à distance réalisée entre un patient et un médecin dit téléconsultant » a été créé (article 14.9.3)…

Source: TICsante.com


Poster un commentaire

Arrêté du 16 août 2018 complétant l’annexe de l’arrêté du 1er août 2018 portant approbation de l’avenant n° 6 à la convention nationale organisant les rapports entre les médecins libéraux et l’assurance maladie signée le 25 août 2016 | Legifrance

Plusieurs points concernent l’informatisation, le DMP, l’utilisation d’une messagerie sécurisée et la télémédecine.

Source: Legifrance