SOMeC

sous l'égide de l'Unaformec Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Avec le rachat de MonDocteur, Doctolib se voit en champion européen de la e-santé | Medscape

Charte de confiance

Quoi qu’il en soit, tout n’est pas si rose au pays des E-rendez-vous en ligne. En février dernier, face à l’explosion des services de prise de rendez-vous en ligne, l’URPS Ile-de-France a fait signer aux principaux acteurs du secteur une « charte de confiance » [3]. L’Union des médecins libéraux avait en effet constaté « une transparence insuffisante », et des « zones d’ombre ». En cause, entre autres : la difficulté pour les médecins de récupérer leurs données après une rupture de contrat. Mais aussi des problèmes de référencement des médecins sur les plateformes, amenant à une confusion sur l’identité de tel ou d’untel.

Source: Medscape


Poster un commentaire

La start-up Alan lance un service de géolocalisation de praticiens selon leurs tarifs | TICsante.com

La start-up française Alan, spécialisée dans l’insurtech (technologies de l’assurance), a lancé début juillet Alan Map, un moteur de recherche avec géolocalisation qui permet aux assurés de connaître les tarifs et niveaux de remboursement des praticiens de leur secteur.

La carte interactive estime le prix de la consultation chez tel ou tel professionnel de santé en se basant notamment sur son statut (conventionné ou non) et les niveaux de remboursement possibles dans la zone dans laquelle il exerce…

Source: TICsante.com 27/07/2018


Poster un commentaire

Protection des données : de nouvelles dispositions (RGPD) |CNOM

Le règlement européen sur la protection des données (RGPD) est applicable dans tous les États membres de l’Union, à compter du 25 mai 2018. La CNIL voit ses pouvoirs accrus et a indiqué que les contrôles qu’elle serait conduite à effectuer auront les premiers mois une fonction pédagogique de rappel à la loi, avant qu’elle use de ses pouvoirs de sanction financière.

Le Conseil national de l’Ordre publiera très prochainement un guide dans lequel seront recensées, sous forme de fiches pratiques, toutes les dispositions à prendre dans les diverses situations d’exercice. Cette publication s’inscrira en soutien des contenus propres aux publications de la CNIL.

Tous les médecins, dans tous les secteurs de soins et de modalités d’exercice, sont concernés.

Vous l’êtes parce que vous êtes amenés à recueillir et à traiter de nombreuses informations sur vos patients : des données d’identification (nom, prénom, adresse, numéro de téléphone), mais aussi des informations dites sensibles sur la vie personnelle du patient et celles qui sont directement ou indirectement relatives à sa santé. Que vous utilisiez un dossier patient papier ou un dossier patient informatisé, le RGPD s’applique. Peut-être avez-vous opté pour une plateforme en  ligne pour gérer la prise de rendez-vous? Peut-être réalisez-vous ponctuellement ou à titre habituel des actes de télémédecine? Vous êtes concerné par l’application du RGPD, et dans bien d’autres situations pratiques que le guide exposera pour vous informer et vous accompagner.

Source: Le bulletin de l’Ordre national des médecins n°55 | mai-juin 2018


Poster un commentaire

Medicitus, nouveau venu sur le marché de la téléconsultation | Le Généraliste

La plateforme propose d’assurer le secrétariat médical et la prise de rendez-vous en ligne, de réaliser du téléconseil mais aussi de la téléconsultation. Pour pouvoir proposer ces services, Medicitus a dû obtenir les agréments de l’ARS et de la CNIL. Chaque praticien travaillant sur la plateforme a signé une convention avec l’entreprise envoyée à l’Ordre départemental des médecins dont il dépend.

Source: legeneraliste 12/06/2018


Poster un commentaire

Informatique et GHT: le dossier patient informatisé Easily* a le vent en poupe | TICsante.com

Développé par les Hospices civils de Lyon (HCL), puis diffusé depuis 2016 à d’autres établissements de santé par le groupement d’intérêt économique Hopsis, le dossier patient informatisé (DPI) Easily* est actuellement en déploiement dans une trentaine d’établissements, dont plus de 20 supports de groupements hospitaliers de territoire (GHT), a indiqué à TICsanté Thiebaud Rust, secrétaire général du GIE Hopsis…

L’activité du GIE Hopsis ne s’arrête pas au DPI Easily* ou à la plateforme HyGHT*. Un autre de ses succès est le portail d’information MyHop*, où les patients peuvent accéder à leurs informations médicales (compte rendu d’hospitalisation, gestion de rendez-vous, etc.) et interagir avec les professionnels de santé impliqués dans leur prise en charge.

Le portail sert aussi de lien entre hôpital et médecine de ville, à l’heure où le « premier » besoin des établissements est de « s’ouvrir au territoire », a relevé Thiebaud Rust.

MyHop* a déjà été adopté par six CHU et deux autres doivent le mettre en production cette année. Il a par ailleurs été retenu par l’agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes pour être généralisé à l’ensemble de la région…

Le GIE Hopsis concentre actuellement ses activités de recherche et développement (R&D) sur les thématiques du big data, de l’intelligence artificielle et de l’analyse des données de santé.

Source: TICsante.com


Poster un commentaire

Une Charte e-RDV médicaux pour la protection des médecins et de leurs patients | URPS médecins libéraux Île de France

Le 15 février 2018, l’URPS médecins a publié et organisé la signature de la première Charte pour la protection des utilisateurs des plateformes de prise de RDV médicaux en ligne, médecins et patients.

Respect de la déontologie médicale, confidentialité des données et secret médical sont au cœur de ces bonnes pratiques partagées. Chaque plateforme signataire de la charte de confiance e-RDV de l’URPS s’engage à respecter les exigences fondamentales de sécurité et de fiabilité pour protéger les données de santé collectées par leurs services en ligne.

Source: URPS médecins libéraux Île de France


Poster un commentaire

Les outils de prise de rendez-vous en ligne pour les médecins libéraux

Nous voulons saluer la publication d’une étude concoctée par l’Union Régionale des Professionnels de Santé de l’Ile de France. Cela nous permet d’actualiser notre billet du 08 décembre 2016: « La prise de rendez-vous par internet » sujet qui intéresse en premier lieu le public.

En effet ce besoin est clairement identifié dans le rapport Pipame 2016: « E-santé: faire émerger l’offre française en répondant aux besoins présents et futurs des acteurs de santé ».

Source: Innovation e-santé