SOMeC

sous l'égide de l'Unaformec Rhône-Alpes


Poster un commentaire

Activ’Dos, l’appli pour prévenir votre mal de dos

notifications-activdos.png

Aujourd’hui, qui dit mal de dos, lumbago, lombalgie… dit activité et mouvement. Pour vous accompagner au quotidien, chez vous, sur votre lieu de travail, en déplacement et lorsque cela fait mal, l’application mobile Activ’Dos est votre partenaire indispensable pour mieux gérer votre mal de dos.

Source: Ameli 2018


Poster un commentaire

Les gadgets connectés vous collent à la peau

De nombreuses personnes utilisent des gadgets connectés, mesurant en continu leur activité physique et certains paramètres vitaux.

Ce recueil de données, effectué dans le cadre d’une démarche personnelle d’optimisation de la santé et de promotion de l’activité physique, va inévitablement conduire les patients à interroger leur médecin au sujet d’anomalies relevées parmi les paramètres mesurés.

Pour mieux répondre à ces questions et intégrer à terme ces appareils dans la prise en charge, il appartient aux médecins praticiens de se familiariser avec cette gamme de produits.

Cet article les aidera à connaître leurs points forts, leurs faiblesses et surtout les pièges dans lesquels peuvent tomber les patients et leurs médecins.

Source: Mathias Tschopp. Les gadgets connectés vous collent à la peau. Rev Med Suisse 2017; volume 13.493495


Poster un commentaire

Utilisation des applications de santé et des objets connectés par les médecins et les pharmaciens d’officine français en 2017

Contexte :
L’avènement des smartphones et des tablettes a donné un élan de créativité aux développeurs d’applications. La « santé mobile » est l’un des domaines privilégiés par les fabricants d’objets connectés. Les applications de santé pullulent sur les stores d’Apple ou de Google tandis que l’internet des objets est en pleine croissance.
Un développement technologique qui a pour cible principale le patient car celui-ci tend à devenir un véritable acteur de sa propre santé. Ses plus proches soignants sont-ils prêts à cette évolution ?

Conclusion :
Les résultats nous ont montré que les médecins et les pharmaciens sont motivés et prêts à travailler ensemble avec de nouveaux outils technologiques auprès de leurs patients. Mais leur manque de formation risque de ralentir la généralisation de la e-santé.
Cependant le développement des Big data de santé, du dossier médical partagé et de la médecine prédictive obligera sans doute le médecin et le pharmacien à devoir vite combler leurs lacunes pour pouvoir proposer à leurs patients des diagnostics plus rapides et des suivis plus efficaces. La Haute Autorité de Santé devrait également accompagner cette évolution afin de permettre à l’Assurance Maladie de réaliser des économies importantes dans les prochaines années.

Source: Rollin P. Thèse 2017


Poster un commentaire

Où en est la révolution numérique ? | Sciences humaines

La troisième révolution industrielle, celle du numérique est en cours. Elle bouleverse tout sur son passage et nul ne sait où elle mènera. Mais il est possible désormais d’en cerner les première étapes et les principaux contours.

La révolution numérique a tout bouleversé sur son passage en une génération (depuis les années 1980). L’économie d’abord. La production, la distribution, la gestion, la finance, le marketing et la consommation : il n’est pas un domaine qui n’a été touché. Tous les secteurs économiques, industrie, banque, santé, tourisme ont été concernés. Même la traite des vaches et le conditionnement des packs de lait sont désormais pilotés par des programmes et des robots. La révolution numérique a bouleversé aussi le monde des médias (presse, édition, télévision, cinéma, industrie musicale), mais aussi les communications interpersonnelles (avènement des smartphones, courriels, SMS et réseaux sociaux), les loisirs (des jeux vidéo aux séries TV), et même l’amour (de Youporn à Meetic) …

Source: Sciences humaines


Poster un commentaire

Essor de l’e-santé : réglementation des applications mobiles

Le développement de l’informatique commence réellement dans les années 1980,
avec l’apparition en 1981 du premier « PC » (Personnal Computer). C’est en 1993
que le WEB s’ouvre : internet est défini « à la fois comme une capacité de diffusion
dans le monde entier, un mécanisme de distribution de l’information et un moyen de
collaboration et d’interaction entre les individus et leurs ordinateurs, peu importe
l’emplacement géographique ».

Il faudra néanmoins attendre les années 2000, pour qu’internet prenne vraiment part
au quotidien de millions d’individus.

Renaud V. Thèse. 29/09/2017