SOMeC

sous l'égide de l'Unaformec Rhône-Alpes


Poster un commentaire

L’Assurance maladie mise sur la nouvelle formule du DMP pour assurer son succès | Hospimedia

Le dossier médical partagé nouvelle génération est officiellement lancé ce 5 novembre. Après des années d’atermoiements, il devrait renaître de ses cendres, c’est en tous cas le souhait d’Agnès Buzyn et de l’Assurance maladie. Tous les Français ont donc la possibilité de s’en créer un et les professionnels de santé y sont fortement encouragés…

Source: Hospimedia. 06/11/2018


Poster un commentaire

Pas d’écran avant trois ans : un soutien massif du ministre de la Santé

Il y a dix ans, le Conseil supérieur de l’audiovisuel lançait un nouveau mot d’ordre en recommandant aux familles d’éviter l’utilisation des écrans par les jeunes enfants de moins de trois ans. Cette campagne s’inscrivait dans le choix du CSA de refuser la programmation en France d’émissions spécifiquement destinées à ces très jeunes publics. Difficile de savoir dans quelle mesure cette recommandation est parfaitement suivie alors qu’en dix ans, l’usage des tablettes et autres portables n’a cessé de progresser. Par ailleurs, si la plupart des sociétés savantes ont adopté cette préconisation, de nombreux spécialistes insistent cependant sur le fait que c’est toujours l’excès et un usage sans aucun accompagnement des adultes qui peut être délétère et qu’un bannissement total (à l’instar de véritables produits toxiques, tel l’alcool !) n’est pas envisageable ni même totalement nécessaire…

Source: JIM.fr 19/10/2018


Poster un commentaire

L’Ordre publie un guide pour vous aider à préserver votre e-réputation | Le Généraliste

Sollicité à de nombreuses reprises par ses adhérents sur des questions de réputation numérique, le conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM)vient de publier un guide et un tutoriel interactif pour aider les praticiens à préserver leur image sur la Toile.

Avis de patients, création d’une fiche professionnelle à l’insu du médecin sur Google, les informations qui circulent sur Internet portent parfois atteinte à la e-reputation du médecin. L’Ordre préconise donc à chacun de veiller à ce qui circule sur le web à son sujet à raison d’une fois par mois. Le CNOM conseil également aux médecins de se rapprocher de leur assurance de responsabilité civile professionnelle, qui offrent souvent des services d’accompagnement dans les démarches de contrôle de sa réputation numérique.

Source: Le Généraliste 12/10/2018


Poster un commentaire

Automesures tensionnelles télétransmises au pharmacien : le rôle clé du coaching | Medscape

Dans la prise en charge de l’hypertension, associer « automesure de la pression artérielle (PA) » et « télétransmission des valeurs à un pharmacien habilité à moduler le traitement » est clairement une combinaison gagnante. Mais le bénéfice perdure-t-il réellement lorsque les patients ne sont plus coachés pour continuer cette stratégie ?

Pour conserver l’effet favorable initial une solution : la piqûre de rappel via la télétransmission et le dossier médical électronique, disent les auteurs.

Source: Medscape


Poster un commentaire

L’usager « oublié » du virage numérique du système de santé (rapport Pon/Coury) | TICsante.com

Les pilotes du chantier numérique de la stratégie de transformation du système de santé, Dominique Pon et Annelore Coury, ont déploré que l’usager ait été « oublié » du virage numérique du système de santé dans leur rapport publié le 18 septembre.

Chargés du troisième chantier relatif au virage numérique de la stratégie de transformation du système de santé, Dominique Pon, directeur général de la clinique Pasteur (Toulouse) et président de SantéCité et Annelore Coury, directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins à la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), ont remis leur rapport fin juin (voir dépêche du 12 mars 2018).

Ce rapport a formulé huit « propositions clés » pour la refonte de l’e-santé, appelant à repositionner l’usager comme « premier bénéficiaire » des services numériques. Certaines de ces propositions ont été reprises dans la stratégie « Ma santé 2022 » dévoilée par l’exécutif le 18 septembre (voir dépêche du 19 septembre 2018)…

Source: TICsante.com


Poster un commentaire

Règles applicables aux professionnels de santé en matière d’information et de publicité | La Documentation Française

L’étude a enfin été adoptée par l’assemblée générale plénière du Conseil d’État le 3 mai 2018. Au terme de ces travaux, le Conseil d’Etat relève que la réglementation interdisant la publicité directe ou indirecte aux professions de santé est susceptible d’être affectée par l’évolution de la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne. De plus, l’encadrement strict des informations que les praticiens peuvent aujourd’hui rendre publiques ne paraît plus répondre totalement aux attentes d’un public demandeur de transparence sur l’offre de soins. Enfin, l’essor rapide de l’économie numérique a rendu obsolètes certaines des restrictions actuelles en matière d’information dans le domaine de la santé. Le Conseil d’Etat formule 15 propositions pour enrichir les informations susceptibles d’être communiquées au public par les professionnels de santé sur leurs compétences et pratiques professionnelles ainsi que sur les honoraires et les coûts des prestations.

Source: La Documentation Française. Juin 2018